Afest
Association Francophone des Experts et Scientifiques du Tourisme
Accueil > Actualités > Dîner-débat sur " La médiation touristique "

Dîner-débat sur " La médiation touristique "

jeudi 2 juin 2005

Mercredi 29 juin 2005

A l’Hôtel MERCURE Gaîté
20, rue de la Gaîté
75 014 PARIS

Métro Gaîté et Montparnasse
parking dans l’hôtel

Tél : 01 43 35 28 28

à19 h 30 : Dîner-débat sur « LA MEDIATION TOURISTIQUE  »

avec la participation de
- Charlotte MICHEL de Usages & Territoires àToulouse

Un territoire qui souhaite accueillir durablement les touristes doit bien sà»r réfléchir àcomment il pourra satisfaire leurs attentes en terme de loisirs et de confort. Mais il doit aussi veiller àce que les habitants puissent cohabiter avec eux. Il n’est pourtant pas évident de rendre tolérable la présence de voisins en vacance, chaque semaine différents, venus pour des fins récréatives et ludiques dans un environnement qui constitue aussi un lieu du quotidien, de la famille ou du travail. Les uns cherchent un espace de rupture, de fête et de loisirs, les autres aspirent àla tranquillité, au calme, au respect des règles de voisinage.
Les relations conflictuelles entre touristes et habitants se manifestent par des plaintes, des conflits et un rejet des premiers du fait d’un sentiment d’invasion. Aussi ces échanges sont, d’une part, loin d’être toujours simples et positifs et, d’autre part, encore trop faiblement l’objet d’une gestion spécifique.

Donner un sens constructif àla relation touristes/habitants nécessite de trouver un juste équilibre entre l’accueil et le maintien d’une tranquillité publique. La « médiation touristique  », concept aujourd’hui encore àdéfinir, peut avoir une grande utilité pour ce faire. Il s’agit en effet de créer des lieux de régulation sur la base d’une mise en dialogue des intérêts des habitants et des intérêts du tourisme. Ce dialogue est au cÅ“ur de l’enjeu de l’intégration des dimensions territoriales dans les politiques de développement du tourisme.


BULLETIN DE PARTICIPATION AU DINER DU 29 JUIN
SUR « LA MEDIATION TOURISTIQUE  »

Réponse à :
- Isabel BABOU
- 40, rue Anna Jacquin
- 92100 Boulogne

– tél 01 55 60 08 21

Nom………………………………………………………………………………

participera | | ne participera pas | |

nombre de couverts …….

Joindre un chèque de 35 € par personne

PDF - 91.5 ko
La médiation touristique
Inscription au dîner débat du 29 juin 2005

3 Messages

  • > Dîner-débat sur " La médiation touristique " 7 juin 2005 23:23, par Salah Chakor

    Il est, en fait, trés important, surtout à l’époque où nous sommes, de réfléchir à l’instauration d’un esprit d’entente sur les mesures à prendre pour rendre agréable le séjour des touristes et au respect de leurs aspirations. Ceux-là aspirent à une atmosphére favorisant repos et tranquilité pour se destresser du problémes du travil, durant 11 mois. Pour ce faire, il y a lieu aussi de sensibiliser les acteurs du tourisme en ce sens que leurs réactions ont un impact sur le devenir de ces vacanciers qui méritent une attention particuliére, car leur mouvance a des incidences positives sur nos économies. Les airers et les espaces de repos doivent donc offrir tous les moyens nécessaires pour assurer des prestations aussi agréablement que possible.
    Les habitants des localités de fréquentation touristique, sont responsables vis à vis de cette clientéle de part leur comportement, qui se doit d’être décent, aidant à sa fidélisation.

  • > Dîner-débat sur " La médiation touristique " 11 juin 2005 20:41, par Salah Chakor

    En fait le marketing territorial doit apparaître comme élément de base dans la gestion de l’industrie des loisirs, par le fait que les citoyens y jouent un rôle prédominant. le comportemnet ou les comportements des habitants influencent pour beaucoup la fidélisation de la clientéle dans une destination donnée, particuliérement, aujourd’hui où le tourisme se retourne vers les valeurs humaines.
    Les consommateurs du tourisme du 3éme millénaires sont ceux qui sont en quête d’un tourisme de particiaption et donc de connaissance des valeurs humaines des régions visitées. Ce qui se base sur le respect et la reconnaissance mutuels entre les communautés d’accueil et ceux les visitent.
    Le tourisme de participation est avant tout un tourisme de valeurs. Ce qui est à même d’ancrer dans les esprits l’importance de cette mutualité pour la création d’un tourisme durablme, respectant les dignités des femmes et des hommes, principaux acteurs de cette industrie lourde des loisirs.
    La mise en place d’un systéme cohérent de médiation sera donc le moyen le plus efficace pour jouer ce rôle de sensiblisation et d’information.

    Voir en ligne : http://www.salahchakor.com

  • En fait le marketing territorial doit se retourner vers les citoyens des régions d’accuiel touristique pour mieux les sensibiliser à la plus value que peut apporter le tourisme à leur économies. La gestion maketing à le devoir de repositionner les produits en fonction des attentes des consommateurs dont les aspirations se sont de plus en plus retournées vers un tourisme participatif, basé sur le respect des valeurs humaines.
    Ce tourisme de participation qui vise plutôt à donner à vivre et à fréquenter une culture différente mérite d’être bien médiatisé. Ceci se base sur le respect et la reconnaissance mutuels entre la communauté d’accueil et ceux qui la visitent.
    Le tourisme de participation est donc un tourisme de valeurs ; ce qui est à même d’ancrer dans les esprits l’importance de la stabilisation sur les lieux, d’un tourisme durable.
    Et pour ce faire il est utile de donner un sens à la relation touristes/habtants, de maniére constructive, afin de faire la part des choses.

    Voir en ligne : http://www.grandouarzazate.com

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 contact : webmestre AT afest.org