Association Francophone des Experts et Scientifiques du Tourisme
Accueil > Actualités > L’Etat se désengage de l’attribution des Pavillons Bleus

L’Etat se désengage de l’attribution des Pavillons Bleus

mardi 18 mars 2003

Le gouvernement a annoncé lundi qu’il se désengageait de l’attribution des Pavillons bleus décernés chaque année àdes communes du littoral pour la qualité des eaux de baignade et de l’environnement, dans un communiqué commun àsix ministères.

Cette décision répond àun souci de "clarification des rôles", entre les services de l’Etat responsables de la qualité sanitaire des eaux de baignade et un label privé. Elle fait suite àun rapport récemment remis au gouvernement sur la qualité des eaux de baignade qui, sans nier le rôle de sensibilisation àl’environnement des Pavillons bleus, souhaite le retour dans le giron de l’Etat de la publication des données concernant les eaux.

Le communiqué du gouvernement demande que l’attribution des Pavillons bleus porte désormais "exclusivement sur la qualité de l’accueil et des services offerts aux touristes". Il précise que cette attribution sera désormais gérée par la seule association, alors qu’elle bénéficiait auparavant de l’aide des préfectures pour les données sur les déchets, l’eau etc.

Thomas Joly, directeur général de la Fondation pour l’éducation àl’environnement en Europe (FEEE) exclut, pour sa part, de retirer des critères du Pavillon bleu les données sur la qualité des eaux de baignade, comme le demande le gouvernement. Les données sur la qualité des eaux de baignade collectées par les Directions départementales de l’action sanitaire et sociale (DDASS), sont "publiées et sont l’un des 39 critères mis en œuvre par l’association dans 32 pays", souligne-t-il.

Les Pavillons bleus sont décernés en France par l’Office français de la FEEE, une association privée basée àLondres. La publication des Pavillons bleus et des Pavillons noirs, concurrents de l’association Surfrider, donne lieu chaque année àune vague de contestation.

L’association nationale des élus du littoral (Anel) rappelle dans un communiqué publié lundi qu’elle souhaite un label indépendant pour la qualité des plages et eaux de baignande "de 1 à3 étoiles de mer, applicable dès la saison 2004". Les Pavillons bleus, pour leur part, espèrent décerner leurs palmarès comme tous les ans en mai prochain. Le gouvernement a demandé lundi que l’Aquitaine, touchée par la marée noire du Prestige, bénéficie d’un "report àla saison 2004" des labels de qualité. "Il est trop tôt pour décider d’un gel des Pavillons bleus en Aquitaine", rétorque M. Joly qui constate que "les plages sont dans la majorité des cas impeccables".

Voir en ligne : Association Pavillon Bleu

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 contact : webmestre AT afest.org