Afest
Association Francophone des Experts et Scientifiques du Tourisme
Accueil > Actualités > Le patrimoine fortifié : nouvelle source de tourisme et d’emplois (...)

Le patrimoine fortifié : nouvelle source de tourisme et d’emplois ?

lundi 6 octobre 2008

Je voudrais attirer votre attention sur le devenir du Fort de Villiers situé sur la commune de Noisy-le-Grand (Seine Saint-Denis) en limite territoriale avec la commune Villiers-sur-Marne. Ce fort fait partie de la deuxième ceinture des forts construits dès 1870 avec l’objectif de protéger la capitale. Plusieurs de ces forts sont à l’abandon alors qu’il s’agit d’une très belle architecture militaire différente de celle de Vauban (XVII-XVIIIème) du fait du progrès du génie militaire.

L’inquiétude sur le devenir du fort de Villiers a fait naître l’Association de Sauvegarde du Fort de Villiers, dont je suis vice-présidente, en mars dernier. L’association, qui rassemble à ce jour des noiséen(ne)s et autres personnes intéressées par l’architecture et le patrimoine militaire : historiens, ingénieurs, techniciens, documentaliste, dont une quarantaine d’adhérents, n’a pas ménagé sa peine pour soustraire le fort de l’anonymat, premier objectif de l’ASFV dès sa création. Ont suivi l’ouverture d’un site internet, des prises de contacts nombreuses et des alertes auprès de la DRAC de Seine Saint-Denis, la presse quotidienne, mensuelle (cf. article du Parisien du 8 août 2008, Le Pèlerin) et associative. Nous tenons à votre disposition un dossier de presse présentant l’histoire de ce fort.

Si aucun projet n’intervient pour le sauver le fort de Villiers de la décrépitude qui le menace, de la végétation qui le soustrait au regard, sa mise en valeur et son réemploi auront un coût d’autant plus important que sa remise en état le nécessitera. L’Association de Sauvegarde du Fort de Villiers concentre tous ses efforts pour contribuer à la réflexion municipale, bien qu’elle n’ait pu à ce jour exposer ou discuter ces réflexions.

En excellent état, bien qu’à l’abandon depuis plusieurs années, le fort de Villiers ne mérite pas d’être oublié, il a sa place dans le patrimoine régional d’Ile de France. Il est un témoin de l’histoire moderne et contemporaine, de la IIIème république - Louis Adolphe Thiers, Président de la République française et Chef de l’exécutif de 1871-1873, puis de Patrice de Mac-Mahon Président de la République française de 1873-1879 -. Témoin des temps de l’histoire européenne moins pacifiques, symbole de la paix retrouvée en Europe, il peut retrouver un usage adapté aux besoins de la ville : salles de conférence, évènementiel, etc. Sa réhabilitation est aussi l’opportunité d’inventer de nouvelles thématiques touristiques en Ile de France.

Enfin, l’histoire de la fortification ne s’est pas arrêtée avec Vauban : le Général Séré de Rivières, après Marc-René de Montalembert, a mis en œuvre un système que le génie civil et militaire d’aujourd’hui continue d’utiliser. Le patrimoine fortifié est d’ailleurs très inégalement connu et valorisé remarquait Mme Martine Becker, docteur en géographie de l’Université Paris-Sorbonne, - lors de la journée d’étude consacrée à la géographie militaire de la Picardie - et ces forts ne sont connus que des initiés. Le Sénateur Jacques Legendre, membre du groupe d’études du patrimoine architectural, dont le département en compte un certain nombre, souvent magnifiquement restaurés (Seclin, Leveau), nous a fait part de son attention à ce sujet.

Nous espérons que notre appel pour que le devenir de ce patrimoine de Seine Saint-Denis recueille votre attention et mène à l’étude pour l’émergence d’un nouveau tourisme – à l’instar du tourisme des places du débarquement en Normandie – dans l’hexagone et en Europe. De plus, la jeunesse et ses habitants, souvent venus de loin, doivent pouvoir non seulement la connaître mais s’en approprier aussi le sens.

Cordialement,

Yveline Méline
Vice-Présidente de l’Association de Sauvegarde du Fort de Villiers (ASFV)
déclarée à la sous-préfecture du Raincy (93) le 26 mars 2008.
Journal officiel des associations du 14 avril 2008, n° 2282
Mél : vice-president asfv.eu
Tel. 06 84 31 32 16

Voir en ligne : Association de Sauvegarde du fort de Villiers

2 Messages

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 contact : webmestre AT afest.org