Afest
Association Francophone des Experts et Scientifiques du Tourisme
Accueil > Actualités > Pour un champ disciplinaire autonome du tourisme

Pour un champ disciplinaire autonome du tourisme

mardi 6 janvier 2004

L’A.F.E.S.T., et le G.É.F.I.L., en partenariat avec la Revue ESPACES, avec le soutien du Secrétariat d’Etat au Tourisme, ont organisé le mardi 18 novembre 2003 un Forum sur le thème de l’Entreprise, la Recherche et l’Ingénierie dans le Tourisme au Palais des Congrès d’Issy-les-Moulineaux.

Cette manifestation, qui a rassemblé une soixantaine de participants, visait àfavoriser le dialogue, les échanges, les collaborations et les partenariats entre les « Acteurs de l’Entreprise touristique  », les "Acteurs de la Recherche  » et « les Acteurs de l’Ingénierie et du Consulting  ».

Un Forum en quête d’un « cercle vertueux  » entre les 3 entités

Au cours de cette manifestation, une vingtaine de personnalités du monde de la recherche, de l’ingénierie et des entreprises et organismes touristiques, ont présenté d’éminentes contributions, et les débats ont été particulièrement animés et fructueux. Ces débats ont notamment mis en évidence les points suivants :
- La recherche dans le tourisme fonctionne, certes, avec des personnels motivés, mais elle souffre de deux inconvénients majeurs

1. Les chercheurs ont beaucoup de mal àfaire reconnaître leurs travaux auprès de leurs académies et, quand ils y parviennent, ces travaux ont été réorientés pour être admis dans la discipline d’origine du chercheur : géographie, économie, sociologie… et non dans un corpus scientifique spécifique au tourisme

2. Il n’existe pas, pour les raisons ci-dessus, les réelles équipes pluri-disiciplinaires dont le tourisme a besoin ; on ne trouve que des travaux de juxtaposition de plusieurs disciplines, liées àdes rencontres occasionnelles de chercheurs

- L’ingénierie touristique, que l’on présente souvent comme un décodeur de la recherche, se retrouve souvent devant des maîtres d’ouvrage (institutionnels ou entreprises) qui ne savent pas vraiment qui, -des chercheurs et des consultants-, sont les mieux àmême de traiter leurs travaux d’études. Certains témoignages ont d’ailleurs attesté des difficultés de collaboration entre recherche et ingénierie.

Une motion en faveur de la reconnaissance du tourisme comme champ disciplinaire spécifique

L’issue de ce Forum a confirmé et renforcé les convictions des organisateurs : le monde politique, le monde économique, et la société en général, prennent de plus en plus conscience du rôle économique, social et stratégique du tourisme, et, par delà, de ses enjeux et de ses défis ; l’A.F.E.S.T. a d’ailleurs joué un rôle constant dans ce sens, depuis plus de 40 ans.

Cette situation offre aujourd’hui une opportunité nouvelle et unique pour aller de l’avant, et reconnaître les savoirs constitutifs du tourisme, qui ne peuvent se réduire àn’être qu’un des champs d’application ou d’investigation de sciences existantes (histoire, géographie, sociologie, …).

Prendre en compte les savoirs touristiques, c’est rendre justice aux chercheurs, aux professeurs et aux ingénieurs-conseils du tourisme, c’est aussi se donner les outils de recherche qui font tant défaut àl’analyse, àl’évaluation, et la prospective des secteurs et filières qui relèvent spécifiquement du tourisme, et de tout ce qui n’existerait pas sans le tourisme.

Aussi, dans cette perspective, l’A.F.E.S.T. et le G.E.F.I.L. ont élaboré une motion demandant solennellement aux Pouvoirs Publics de tutelle : Secrétariat d’Etat chargé du Tourisme, Ministère de l’Education Nationale,…, aux élus et aux responsables des organismes institutionnels, mais aussi àl’ensemble des acteurs et professionnels du tourisme concernés, de conjuguer leurs efforts pour faire aboutir la reconnaissance nationale d’un champ disciplinaire autonome et spécifique au tourisme.


Pour plus d’informations, notamment sur la synthèse des débats du Forum, vous pouvez contacter :

- Pour l’AFEST : Patrick VICERIAT, Président de l’A.F.E.S.T. , et Isabel BABOU, Secrétaire Générale :
Tél : 01.46.77.65.41./06.09.91.00.51

- Pour le GÉFIL : Jean-François TASSIN, Président du GÉFIL, et Éric ANDRÉ, Délégué Général :
Tél : 01.45.89.90.58./06.88.20.25.53./site web : www.gefil.org

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 contact : webmestre AT afest.org