Afest
Association Francophone des Experts et Scientifiques du Tourisme
Accueil > Actualités > Vendre le tourisme des jardins

Vendre le tourisme des jardins

jeudi 3 novembre 2011

Vendre le tourisme des jardins est un produit dérivé de
Vendre le tourisme culturel.

13 millions de Français pratiquent peu ou prou le jardinage :
le chiffre d’affaires croissant des jardineries en témoigne ; mais,
de là à visiter le millier de jardins remarquables qu’offre le
pays, il y a un pas que les Français sont peu à peu en train de
franchir. C’est de cet engouement tranquille que nous entretient
l’auteur, ainsi que des moyens de le stimuler.

Art vivant s’il en est, à mi-chemin entre les arts de la scène et
les arts plastiques, le jardin cumule les vertus du vivant, du
silence, de la beauté, et souvent de l’humour. Le jardin constitue
la plupart du temps l’écrin des plus beaux monuments, or on se
déplace de plus en plus pour lui seul : par sa facilité d’accès, sa
bonhomie, son spectacle éphémère mais permanent tout au long
des saisons, il séduit un large éventail de visiteurs. De
nombreuses régions en font même l’un de leurs porte-drapeaux
touristiques. Pour autant, le jardin doit trouver son
positionnement entre les sites culturels, les parcs publics et les
lieux de vente de plantes. Il manque en effet en France, à
l’instar de la Grande-Bretagne, des Pays-Bas ou de l’Italie, une
reconnaissance plus marquée de ses jardins classés et de ses
grands paysagistes disparus ou vivants.

160 pages - 19 €
ISBN 98-2-7178-5938-6

Claude Origet du Cluzeau, docteur ès Sciences économiques, est consultante et professeur à l’IESA. Elle a écrit plusieurs ouvrages et de nombreux articles.
Claude Origet du Cluzeau est vice-présidente de l’AFEST

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 contact : webmestre AT afest.org