Association Francophone des Experts et Scientifiques du Tourisme
Accueil > Actualités > Vers la fin de l’impunité pour les touristes sexuels

Vers la fin de l’impunité pour les touristes sexuels

jeudi 6 mars 2003

Une nouvelle campagne met en garde les voyageurs

"Toute personne coupable d’atteinte sexuelle sur un enfant sera poursuivie dans le pays du délit ou dans son pays d’origine."

Ce message direct donne le ton de la nouvelle campagne d’Ecpat (Mettre fin àla prostitution, àla pornographie et au trafic des enfants àdes fins sexuelles), lancée àl’occasion du 28e Salon mondial du tourisme àParis. On retrouvera cette mise en garde sur des affiches et des dépliants distribués par les voyagistes et les compagnies aériennes.

Contrairement aux précédentes campagnes, qui mettaient l’accent sur la détresse des enfants abusés, celle-ci vise le touriste sexuel lui-même. En lui rappelant les peines encourues - les crimes sexuels sont passibles de 7 ans d’emprisonnement et de 100 000 euros d’amende -, Ecpat veut dénoncer le sentiment d’impunité de nombreux voyageurs occidentaux. A partir du 1er avril, Air France diffusera sur ces vols long-courriers un spot vidéo de 45 secondes réalisé par Niels Tavernier, dernier élément de l’action d’Ecpat.

Selon l’Unicef, près de 3 millions d’enfants son victimes chaque année d’exploitation sexuelle dans un cadre commercial. Et le nombre de touristes sexuels ne cesse d’augmenter.

Pour inverser cette tendance, les gouvernements ont récemment durci leur législation et, hier, le gouvernement britannique a même présenté un projet de loi interdisant aux pédophiles condamnés de se rendre dans les pays où le tourisme sexuel est notoire.

Voir en ligne : ECPAT - Elimination of Child Prostitution, child pornography and trafficking of children for sexual purposes

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 contact : webmestre AT afest.org